NEGOCIATIONS SALARIALES (4)

Le débat s’engage sur l’égalité professionnelle

La Direction reste figée sur les documents insignifiants remis aux Organisations syndicales. Elle refuse même de prendre en compte la structuration des documents issus d’ex-STERIA, qui pourtant allait dans le bon sens.

Cela montre qu’il y a une volonté au minimum de  masquer la réalité et en tout cas de ne pas vouloir poser un diagnostic dynamique sur l’évolution de carrière entre les femmes et les hommes, sur les écarts de rémunération.

La Direction perd son sang froid lorsque la CGT SOPRA STERIA fait remarquer qu’elle a déjà été condamnée pour discrimination sexiste. Par son refus, il n’y aura pas d’autre choix que des salarié-e-s entament des procédures judiciaires. Les conséquences au regard de la loi d’août 2014 seraient graves pour la Direction, dans la mesure où des condamnations entraîneraient une incapacité pour SOPRA STERIA à répondre aux appels d’offres des Marchés Publics.

La Direction s’étrangle : “Vous voulez faire mal à l’Entreprise! Il n’y a que cela qui vous interesse!”

.

Updated: 10 mai 2016 — 15 h 59 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme