UES SOPRA STERIA: Nouvelle représentation du personnel

Les élections professionnelles se sont terminées le 8 novembre 2016.

Déjà une incertitude plane: La CFE-CGC, avant le 1er tour (4 octobre 2016) a déposé une requête auprès de plusieurs tribunaux  afin de demander l’annulation des élections. Les listes qu’elle a envoyées dans les temps n’ont pas été retenues par la Direction au pretexte qu’elles n’étaient pas au bon format électronique…. Le TI de Paris 16ème tiendra une audience le 8 décembre et prendra une décision.

Les résultats sont profondément inquiétants pour l’avenir: Les organisations syndicales ont perdu du terrain face aux organisations “maison” [Traid Union; Avenir Sopra, S3I] qui représentent plus de 50% des voix.  Seules les organisations

  • Traid Union, pro patron assumée,35,13% des voix
  • Avenir, syndicat maison,12,02%
  • CFDT  21,62% et
  • Solidaires 10,08%

seront habilitées à être invitées à la table des négociations de l’UES.

Meurtre avec premeditation

Les dispositions de la sinistre loi Travail, que la CGT SOPRA STERIA a combattu et continuera de combattre, s’appliquera:

Traid Union est placée dans la position de pouvoir signer seule un accord. Cependant pour qu’un accord s’applique directement il faudra que d’autres s’allient à elle. Sinon il faudra dans le cas d’un accord temps de travail qu’elle demande l’organisation d’un référendum, avec la bénédiction de l’employeur. Nul doute qu’un chantage à l’emploi sera organisé.

La CGT obtient des résultats inégaux du fait d’un manque d’implantation dans plusieurs régions, notamment l’OUEST. De ce fait nous obtenons 8,22% des voix globalement sur l’UES.

Nous sommes malgré tout représentatif sur les entreprises SOPRA STERIA I2S et sur AXWAY

Notre objectif sera d’aller au cours des mois qui arrivent au devant des salarié-e-s, partout en France.

Aujourd’hui les Comités d’Entreprise se mettent en place. Nous n’avons pas souhaité rentrer dans des “négociations” pour se partager les postes. Nous n’avons aucune envie de tremper dans les combinazione” pour occuper tel ou tel poste.

Une alliance, contre-nature?, s’est mise en place entre la CFDT, Avenir, S3I avec pour seul horizon un “bloc” anti-Traid Union.

Le contre exemple est bien ce qui s’est passé au CE de Sopra Steria I2S où l’élection de la Commission Egalité Professionnelle a donné lieu à une sinistre comédie: Sur 7 membres, 1seule femme! Et la coalition CFDT-S3I-Avenir a éliminé notre candidate Bouchra, pourtant symbole reconnue, bien au-delà de SOPRA STERIA, de la lutte contre les discriminations sexistes!8mars2016-2

Cette coalition a même tenté de faire croire que la CGT ne l’avait pas présentée!!!!

 

La CGT SOPRA STERIA a d’autres ambitions et cherchera avant tout l’unité des salarié-e-s sur leurs aspirations, pour l’expression de revendications communes.

 

 

 

Updated: 29 novembre 2016 — 10 h 11 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme