Négociations Salariales 2011 : Lettre ouverte à F.Enaud, PDG

Monsieur le Président,

Cette année encore, Steria a organisé un simulacre de négociations qui n’a dupé aucune des Organisations Syndicales présentes.

Négocier est visiblement un verbe que vous avez du mal à conjuguer.

Négocier pour vous et ceux qui vous représentent consiste en un exercice de style qui leur semble pénible, qu’il  leur semble être juste un mauvais moment à passer. Tous les moyens sont bons pour vos représentants, mais vous devez le savoir puisque nous n’imaginons pas un seul instant que vous leur ayez donné carte blanche. Comment peut-on se présenter face à des organisations syndicales et se moquer  d’elles ouvertement !

C’est pourtant ce que votre Direction des Relations Sociales a commis en nous transmettant, délibérément, des documents truffés d’erreurs. Les négociateurs de la CGT ont cependant apporté en séance la preuve que  le document remis comportait des données fondamentales erronées : la  Direction des Relations Sociales n’a rien voulu savoir. Nous vous laissons imaginer le manque de crédibilité que vos négociateurs se sont forgé et la suspicion légitime quant à l’ensemble des autres éléments légaux fournis pour « permettre une négociation loyale et sérieuse » comme la législation l’impose.

La CGT a demandé que lui soit fourni un élément essentiel pour déterminer une mesure d’évolution pour le personnel. Votre Direction des Relations Sociales fournit un document monté de toute pièce et qui ne répond pas à la demande.

Plus grave encore, la CGT a demandé à avoir les informations réglementaires relatives aux  repos compensateurs des salariés : la Direction s’est targuée de sa propre turpitude en déclarant être en incapacité de fournir des éléments précis : il s’agit pourtant là d’une obligation d’ordre public que de comptabiliser les RC (pour dépassement de 90h annuel des heures supplémentaires, des heures de nuit, des heures effectuées pendant le repos hebdomadaire) et de restituer mensuellement l’information à chaque salarié concerné. Nous vous rappelons d’ailleurs que ne pas le faire constitue un délit pénal.

Que dire de l’attitude de vos représentants qui ont refusé de remettre le fichier des données salariales au format Excel alors qu’il était habituellement remis dans ce format qui permettait de faire les extractions nécessaires à la préparation et à la formulation des  revendications salariales ?

Que dire également de la méthode de la Direction consistant à donner des chiffres selon des critères différents d’une année sur l’autre ? Vos représentants valorisent l es mesures proposées dans la NAO à 1,6% de la masse salariale, amputée des primes sur objectifs versées. Comment peut-on faire la comparaison avec les mesures prises l’année précédente qui étaient valorisées à  1,5% de la masse salariale totale ?

Que dire enfin de l’attitude de la Direction des Relations Sociales qui a rejeté en bloc nos propositions en nous refusant la moindre argumentation ?

Cela montre bien que tout était déjà décidé par la Direction avant même le début de ces Négociations Annuelles Obligatoires  2011 qui n’auront été qu’un simulacre de négociations.

Persister dans cette voie ne fera qu’hypothéquer un peu plus la mise en place d’une véritable politique sociale à laquelle chaque salarié-e de Steria aspire.

Bien sincèrement,

CGT STERIA

Ci-dessous le clip video réalisé en 2009. Rien n’a changé …

Updated: 29 mars 2011 — 21 h 57 min

Laisser un commentaire

CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme