STERIA: suite de la négociation compétitivité (98)

François Enaud souhaite conclure en demandant que les organisations syndicales partage son diagnostic sur la “criticité” et sur l’urgence à agir.

La CGT le reprend en indiquant qu’il fait état d’une situation du groupe alors que nous avions demandé que l’expertise de SEXTANT ne porte pas que sur STERIA France et que le Directeur Général Olivier Vallet par la voix de sa DRH a empêcher qu’une véritable expertise soit menée logiquement sur l’ensemble du Groupe.

Est-ce un surprise feinte, le PDG se retourne vers la DRH…

Finalement il conclut en disant que de toute façon on ne va pas refaire un rapport…

Pourtant cela aurait été utile de répondre à certaine interrogation et commentaire apporté sur la construction juridique du Groupe qui ne serait pas si importante, sur le fait que les mouvements entre les filiales seraient  décidées sans lien avec cette construction et ainsi que par exemple la filiale Indienne ne remonterait rien ou peu pour des raisons fiscales…

Updated: 15 janvier 2014 — 20 h 17 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme