Le projet de loi « portant mesures d’urgence économiques et sociales » confirme l’entourloupe des annonces d’Emmanuel Macron