Actualité sur les retraites.

  • Le 4 Février 2009, les retraites reviennent au devant de l’actualité.
“…La Fédération Française des Sociétés d’Assurance, l’Observatoire de l’Épargne Européenne, pour ne citer qu’eux, sont unanimes :
pour espérer compenser une baisse de dix points du niveau de la retraite par rapport au dernier salaire d’activité, il faudrait épargner
chaque année pendant 30 ans un mois de salaire. Qui peut épargner 1 mois de salaire par an pendant 30 ans ?
De surcroît, selon le COR (Conseil d’Orientation des Retraites1), à défaut de financement et à âge de départ en retraite
inchangé, le taux de remplacement moyen du dernier salaire net par la pension nette, qui s’établissait en 2000 à 78 %, s’effondrerait
en 2040 à 43 %, soit une baisse supérieure à trente points2 !
Peut-on par contre accroître les ressources financières de la répartition ?
Le COR a répondu sans ambiguïté : oui, c’est affaire de « décisions politiques de l’État et des partenaires sociaux »3. Combien
cela coûterait-t-il ? Pour maintenir un taux moyen de remplacement net de 78 % du dernier salaire net, à âge de départ
inchangé, il faut augmenter la part des richesses consacrées au financement des retraites. Exprimé en points de cotisation
sur salaire brut, toujours selon le COR2, ce besoin de financement s’établit à … 15 points au bout de 40 ans, soit 0,375 point
(15/40ème) de cotisation de plus chaque année. Compte tenu de la ventilation de la cotisation entre parts salariale (40 %) et
patronale (60 %), cela représente pour le salarié un prélèvement de 0,1 5 % de plus chaque année sur son salaire brut (soit
pour un salaire brut de 2 500 euros par mois 45 euros par an) … à comparer au mois ci-dessus !…”

Ceci est l’extrait du texte de la pétition nationale à l’initiative de l’UGICT-CGT, organisation spécifique des salariés cadres et techniciens de la CGT. A lire, ici.
Nous vous appelons à la signer ici et a en parler autour de vous.

Updated: 16 février 2011 — 13 h 17 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme