STERIA: Discrimination et “journée de la femme”, les Prud’hommes ont tranché!

egalitéLe 7 mars 2014, le PDG de Steria et gérant du groupe, a commis un message à l’attention des salarié-e-s de l’entreprise. En substance, il veut rappeler : “C’est aussil’opportunité de rappeler l’engagement porté par Steria en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes“.  Il poursuit: ” …Je suis personnellement convaincu que Steria peut offrir un environnement de travail favorisant l’équilibre professionnel et personnel et ainsi permettre d’exprimer, à part égale, le talent de chaque collaborateur.”

Au même moment, le 7 mars, le Conseil de Prud’hommes de Boulogne en départage, a pris une décision qui fera date à Steria suite à la saisine d’une salariée de Steria licenciée en 2011 pour discrimination sexiste. BM était soutenue dès le départ par la CGT STERIA.

Le Conseil de Prud’hommes de Boulogne a donné entièrement raison à B.M en considérant qu’elle avait été discriminée au niveau de sa rémunération et de sa carrière. Le Conseil des Prud’hommes a considéré que le licenciement était nul.

C’est donc le plus parfait démenti apporté au discours de la Direction Générale sur l’égalité. Elle met au grand jour les pratiques de Steria en la matière.

Nous ne pouvons que remercier B.M et l’ensemble des femmes qui par leur courage et leur ténacité ouvrent une brèche dans ces pratiques discriminatoires d’un autre âge

Updated: 12 mars 2014 — 6 h 31 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme