ENTENDU AU CE SOPRA-STERIA 23 juin 2015

Le DG, Vincent Paris est intervenu ce matin pour faire un point sur la situation économique société par société. Début août la communication des résultats du 1er semestre sera fait.

Le DG tente encore de mettre en accusation la CGT à propos de son expression le 15 juillet. La CGT répond fermement qu’elle sait exactement ce qu’elle a  à faire vers les salarié-e-s.

L’important concernait la situation de l’emploi. Le DG encore une fois tente d’expliquer le nombre de départs par un turn over normal équivalent à celui des concurrents qu’il situe autour de 15%.

Devant l’incompréhension des élus, il s’essaie à une autre explication:

  1. Le nombre de départs (licenciement, démission, rupture conventionnelle) est faible au regard de l’effectif global
  2. Les clients sont plus exigeants c’est pour cela qu’il y a des départs.

Encore une fois la CGT réagit fortement en rappelant:

  • que les discours des patrons sont constants: En 2002, pour justifier le nombre important de licenciements individuels pour faute- licenciements abusifs – la même rengaine était servie par les patrons lorsqu’ils étaient interrogés par la presse.
  • Si les besoins des clients changent la seule alternative est de former les salarié-e-s. L’obligation repose sur l’employeur. ll  doit veiller au maintien de la capacité des salarié-e-s à occuper un emploi.
  • Par ailleurs il est proprement scandaleux que la Direction Générale ait un discours comptable sur le nombre de licenciements alors que derrière ce sont des femmes et des hommes dont la vie est détruite.

Visiblement pour cette Direction tous les moyens sont bons pour s’assurer de substantiels revenus.

Updated: 24 juillet 2015 — 20 h 17 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme