BPCE/NATIXIS: REDUCTION DES COUTS, LES PRESTATAIRES VONT AUSSI TRINQUER!