Représentativité des organisations syndicales dans notre branche

bulletin  CGTIl n’est pas inutile de rappeler quelle est la représentativité dans notre branche professionnelle. Cela permet de mesurer ce qu’il convient d’entreprendre afin que des avancées soient faites dans notre branche, en matière de salaire, de classification, de garanties complémentaires  santé, de prévoyance, de formation professionnelle, d’égalité professionnelle.

La Convention Collective des Bureaux d’Etudes Techniques est certainement l’une des moins-disantes socialement.

En regardant le poids de chaque organisation syndicale, il est possible de comprendre pour quelles raisons les minimums conventionnels sont désespérément bas.

C’est pour cela qu’il est important que la CGT soit la plus forte possible.
Le poids de chaque organisation représentative est déterminée par la consolidation des votes du 1er tour pour le Comité d’Entreprise aux élections professionnelles dans chaque entreprise du secteur. Cette consolidation a lieu tous les 4 ans.

Seuls comptent les voix des organisations syndicales qui obtiennent plus de 8% dans l’ensemble de la Branche. C’est ainsi que les votes qui se portent à Steria sur les “syndicats maison” sont purement et simplement ignorés.  Ainsi aux dernières élections le syndicat S.A ne représentait que 0,19% des voix dans la branche. Solidaires pour sa part ne représentait que 2,09%. C’est autant de voix qui manquent pour imposer de véritables avancées au niveau de la Convention Collective et donc d’avancée sociale dans les entreprises.

Arrêté du 12 juin 2013 fixant la liste des organisations syndicales reconnues représentatives dans la convention collective nationale applicable au personnel des bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils (n° 1486):

Dans cette branche, pour la négociation des accords collectifs prévue au titre de l’article L. 2232-6, le poids des organisations syndicales reconnues représentatives est le suivant :
― la Confédération française démocratique du travail (CFDT) : 33,67 % ;
― la Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC) : 20,48 % ;
― la Confédération générale du travail (CGT) : 19,26 % ;
― la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) : 15,12 % ;
― la Confédération générale du travail-Force ouvrière (CGT-FO) : 11,47 %.

Updated: 16 décembre 2013 — 23 h 23 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme