CGT SOPRA STERIA: LES SALARIE-E-S SUR LE CONTRAT AIRBUS REAGISSENT.

Devant la dénonciation des usages qui ont pris fin le 31 mars 2015, les salarié-e-s de la filiale Sopra Steria I2S en clientèle se retrouvent en mission sans ordre de mission en bonne et due forme, sans aucune information sur les modalités de transport.

La note de direction, en plus d’être tardive, se révèle être très largement insuffisante et des salariés-e-s vont en être de leur poche pour aller travailler, soit passer des heures en plus dans les transports en commun sans indemnités de surtemps de trajet. Le tout est présenté sous la forme d’une règle: “ce sont les transports en commun mais, si vous êtes gentils, on vous laissera utiliser votre voiture mais à vos frais …”

La note leur laissera le choix entre soit prendre la voiture juste assuré mais sans que les kilomètres effectués ne leur soient remboursés

Les salarié-e-s Sopra Steria I2S du client Airbus D&S ont exprimé le besoin de se réunir par 2 fois en Assemblée Générale. Leur première décision, devant le silence méprisant de la Direction a été d’écrire une lettre ouverte à la direction en n’excluant pas des actions pouvant aller jusqu’au débrayage à la rentrée des vacances de printemps.

Ils sont désormais dans l’attente d’une réponse à leur courrier.

La CGT a participé à ces AG et soutiendra leurs actions.

 

LES REVENDICATIONS EXPRIMEES PAR L’ASSEMBLEE GENERALE:

Ouverture IMMEDIATE des négociations :

  • sur les accords de substitution qui auraient dû démarrer avant le 31 mars, la Direction ayant déjà gagné 4 mois sur les 15

Transports en commun :

  • Carte Tisséo à 100% pour se rendre en clientèle

Voiture :

  • Possibilité d’utiliser le véhicule personnel
  • Indemnisation des km supplémentaires pour se rendre en clientèle sur la base du barème fiscal
  • Assurance globale collective au nom de Sopra Steria (ex auto mission) reconduite en 2016

 Astreinte :

  • Astreinte pour un seul client à la fois
  • Astreinte sur la base du volontariat pur et simple
  • Aucune imposition au salarié possible
  • Montant revalorisé sérieusement par rapport à l’ancien tarif Stéria

Après les mouvements de grève, de débrayage des salarié-e-s sur le contrat Société Générale à Fontenay sous Bois, de l’agence de Roanne, la réaction des salarié-e-s du contrat Airbus à Toulouse montre l’exaspération croissante des salarié-e-s qui ne veulent plus être considéré-e-s comme une marchandise.

La CGT SOPRA STERIA sera toujours active et aux côtés des salarié-e-s pour que les revendications des salarié-e-s soient satisfaites.

Updated: 23 avril 2015 — 22 h 46 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme