COMPTE RENDU REUNIONS NEGOCIATION TRAVAIL POSTE

Binder1_Page_1La Direction s’acharne et veut aller en marche forcée pour obtenir une régression totale sur ce qui a été obtenu avec l’accord du travail “posté” à Steria.

Elle rejoue sa rengaine sur le coût excessif qui l’empêche d’avoir des contrats avec les clients qui se tourneraient vers des entreprises qui bradent les prix, au mépris des droits des salarié-e-s.

Dès la signature en 2007, la Direction a tenu ce discours pour tenter de réviser cet accord atypique dans le paysage de Steria fait d’accord scandaleux. Elle avait avancé un chiffre: L’accord lui coûtait 5 Millions d’Euros par rapport à la situation d’avant. Lorsque nous luis avions demandé de s’expliquer chiffres à l’appui devant la Commission Economique du CCE, elle a montré qu’elle comparait avec une situation antérieure illégale et de plus elle faisait apparaitre que chaque prestation devait remonter 10% du chiffre d’affaire vers la Direction Générale! Il suffisait de baisser cette remontée pour que le prix de la prestation soit plus basse et acceptable par les clients tout en préservant la santé des salarié-e-s, et de maintenir un revenu tout juste décent. La Direction Générale avait cessé de vouloir justifier quoique ce soit.

Cette Direction pensait qu’avec la signature récente avec la CFDT et la CGC de l’accord temps de travail, elle obtiendrait satisfaction rapidement. Visiblement cela semble plus difficile et elle tente une manoeuvre en voulant faire des négociations séparées  avec chaque organisation syndicale. Il semble qu’aucune OS sur I2S n’est dupe. Nous espérons ne pas nous tromper.

Binder1_Page_2

La CGT SOPRA STERIA confirme qu’elle ne négocie pas dans le dos des salarié-e-s et surtout pas une régression.

 

Prenez connaissance du CR de la CGT

  CR réunions Travail posté des 11 et 16 février 2016 (89,3 KiB)

 

Updated: 17 février 2016 — 23 h 16 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme