COMMUNIQUE DE PRESSE 20 Septembre 2013: La Direction joue avec la santé des salarié-e-s.

Depuis 2008, qui avait vu une vague de tentatives de suicides et malheureusement de suicides, la situation loin de s’améliorer s’est réellement dégradée.

Cela, malgré l’intervention du CHSCT à l’époque pour enfin enclencher une véritable action pour réduire et éliminer le stress et la souffrance au travail, malgré le diagnostic posé en 2010 sur la situation réelle et qui devait entrainer une réaction rapide des patrons de Steria.
Depuis juin 2010, date de la remise du rapport de l’expertise commandée par les représentants du personnel au CHSCT, rien n’a été entrepris en matière de prévention.

Cela a conduit l’administration, la DIRECCTE des Hauts de Seine, à délivrer une mise en demeure  au gérant de Steria M.F.ENAUD (voir dans l’espace syndiqué-e)

On peut tout imaginer même le pire, à savoir que la Direction se contente de monter une action essentiellement “curative”, à base de support aux salarié-e-s en souffrance. Oubliant volontairement de s’attaquer aux racines du mal, l’organisation du travail. Il est d’ailleurs dommage aujourd’hui de constater qu’un cabinet d’expertise semble se “couler” dans  les manœuvres de la Direction.

Bien au contraire, avec sa volonté d’intensification du travail, en désirant imposer à tous les  salarié-e-s une plage horaire de 6h-21h. A eux et elles de se flexibiliser à l’intérieur de cette période, sans contrôle.

La CGT ne peut tolérer  ce type de comportement mettant en danger la santé des salarié-e-s.

A lire le communiqué de presse :

  COMMUNIQUE DE PRESSE 20 Septembre 2013: La Direction joue avec la santé des salarié-e-s. (71,0 KiB)

.

 

 

 

 

Updated: 7 décembre 2013 — 10 h 00 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme