Négociation GPEC.

  • 9 juin 2009, Négociation GPEC

La Direction souhaitait mettre en place un ersatz de groupe paritaire pour établir les fiches emplois-types. En fait le seul rôle de cette “Commission” était de donner un avis.
Elle a tenté de forcer la décision en voulant masquer cela.
La CGT est intervenue pour rappeler ce qu’il en était.
Toutes les organisations syndicales présentes ont demandé une suspension de séance et ont établi en commun les crières incontournables pour poursuivre la négociation GPEC:
Nous voulons obtenir la définition et les rôles de chacun des acteurs :
– La commission : constituée paritairement de 2 personnes pour chaque Organisation Syndicale, et de la direction, chargée de la validation des fiches emplois-type, contrôlant les fiches et les qualifications. Un recours peut être fait aux opérationnels sur une fiche portant problème.
– Les négociateurs : une fois les fiches emplois-type validées, ils seront chargés de rattacher ces emploi-type aux métiers définis par la branche (OPIIEC), définissant le référentiel complet.
Si ces pré-requis sont respectés par STERIA il sera possible de progresser dans la négociation.

Updated: 16 février 2011 — 14 h 21 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme