Olivier Vallet, Directeur Général, va au bowling…

Olivier Vallet s’est invité à la réunion des délégués du personnel le 8/7/2011.

Il faut dire qu’il a été plutôt contraint de venir compte tenu des broncas qui s”élevaient chaque mois des réunions mensuelles.

Le principal reproche fait par les délégués du personnel et ceux de la CGT en particulier est l”absence de réponse, des réponses à côté du sujet, des refus de répondre.

Olivier Vallet fait un long préambule, convenu, dans lequel il indique qu’il est là pour améliorer le dialogue social.

La CGT intervient pour dire qu’il y a un sérieux problème si la Direction Générale considère qu’il faut simplement améliorer le dialogue social.

Nous indiquons que nous faisons face à une véritable dégradation depuis 3 années au moins, que la Direction des Relations Sociales est plus perçue comme un “firewall” que comme une instance décisionnaire et qu’elle semble choisir “ses” partenaires pour négocier.

Dès la première question posée par nos délégué-e-s du personnel concernant le repos compensateur dû lors de travaux effectués pendant le repos hebdomadaire (A Steria c’est le samedi et le dimanche), Olivier Vallet se réfugie derrière le caractère trop technique avant qu’un représentant de la Direction des Relations Sociales ne réponde en niant les accords signés à Steria. Ce qui déclenche une première bronca!

A la seconde question posée concernant un procès verbal de la réunion de la Commission de Suivi de l’Accord dit des Astreintes, un représentant de la Direction des Relations Sociales répond benoitement qu’il est en cours de rédaction. Seconde bronca! Il faut dire que la réunion s”est tenue le 13 octobre …2010!  Après un rapide conciliabule, Olivier Vallet annonce sans sourciller : “Si nous ne le faisons pas c’est que nous ne voulons pas vous le donner!“. La CGT lui précise qu’il s’agit là d’une violation flagrante de l’accord sur les astreintes  et qu’elle en informera l’Inspection du Travail.

Après plusieurs échanges houleux, Olivier Vallet, finalement en parfaite osmose avec la Direction des Relations Sociales, présente sa grande idée : “Je vais lancer un Grenelle du Temps de Travail à Steria! Nous avons trop de règles complexes à appliquer, il faut les simplifier

La CGT lui rétorque que cela est une vieille lune du MEDEF que de vouloir “simplifier” les règles concernant le temps de travail. Cela n’est qu’une attaque de plus contre les droits des salarié-e-s.

Aujourd’hui Steria continue ses pratiques illégales en la matière: Non comptabilisation du temps travail, dissimulation d’heures supplémentaires, absence de reconnaissance du repos compensateur, absence d’information obligatoire concernant ce même repos compensateur.

Le stress et la souffrance au travail reviennent comme un leitmotiv pendant cette réunion où la CGT dénonce fermement l’attitude de la Direction des Relations Sociales qui a littéralement enterré le rapport indépendant du cabinet Technologia, commandé par le CHSCT d’Issy sur les risques graves avérés.

Alors que plusieurs interventions d’autres listes vont dans le même sens que celui de la CGT indiquant une dégradation des conditions de travail, Olivier Vallet indique qu’il s’inscrit en faux : “Je rencontre des collaborateurs tous les jours. Ils sont content d’être à Steria. Je les rencontre souvent aux soirées organisés par les départements, je joue avec eux au bowling!

Les délégués du personnel présents auront pu constater que le Directeur Général est en phase avec sa Direction des Relations Sociales et montre ainsi que le problème se situe à un autre niveau que la plupart ne le pensait. La CGT, elle, n’en doutait pas.

Finalement le seul scoop de cette réunion : Olivier Vallet joue au bowling.

Updated: 13 juillet 2011 — 5 h 31 min

Laisser un commentaire

CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme