O.Vallet fait ses révisions: LA CGT compte bien le RECALER!

Il aura fallu attendre le 3 juillet 2013 à 19h44 pour recevoir un mail de convocation à la 1ere réunion de négociation sur la révision de l’accord 35h de Steria avec un document (accessible dans l’espace salarié)on ne peut plus explicite sur la volonté d’accroitre encore la pression sur les salarié-e-s  .

La CGT en tire immédiatement la conclusion que les 2 organisations syndicales signataire/adhérente sont d’accord pour la révision. En effet la décision de la Cour de Cassation  du 13 novembre 2008 n° 07-42.481) est précise:

Lorsque l’accord initial ne prévoit pas les modalités de sa révision, il résulte de l’article L.2261-7 du Code du travail que le consentement unanime des signataires est nécessaire pour engager la procédure de révision et que seules les organisations syndicales signataires sont habilitées à signer l’avenant de révision.”

Nous avons appris que l’une des 2 organisations (SA) a indiqué qu’elle n’avait pas donné son accord pour la révision.

A ce jour, le Directeur Général O.Vallet, maintient tout de même la réunion.

En substance, le message adressé vers les salarié-e-s est on ne peut plus clair: “Rien à foutre des droits élémentaires  des salarié-e-s. C’est le Marché qui compte. Il faut que les salarié-e-s plient encore un peu plus “.

 

Updated: 7 décembre 2013 — 10 h 04 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme