ABSORPTION STERIA par SOPRA (2)

Vendredi 13 Juin s’est tenue la réunion de constitution de l’instance de coordination des CHSCT.

Il s’agit d’une des dispositions de l’accord interprofessionnel signé en janvier 2013 par le MEDEF, la CFDT, la CGC et la CFTC  et reprise dans la loi de juin 2013.

Cette instance créée le temps d’un projet est censé permettre la mise en place d’une expertise  unique  dans une entreprise composée de plusieurs établissements.

La CGT avait pointé le risque d’une telle disposition qui pourrait permettre de passer par dessus le rôle des CHSCT et leur droit à désigner de manière autonome une expertise.

Ce risque s’est transformé en menace dans la mesure où par le jeu de nombreuses irrégularités lors de la séance du 13 juin une majorité s’est portée sur la candidature portée par un “syndicat  maison” dont les thèses rejoignent bien souvent celle de l’employeur.

Le danger est grand d’avoir un ersatz d’expertise plus ou moins complaisante sur l’impact réel de l’absorption sur les conditions de travail, de sécurité des salarié-e-s de STERIA.

 

Updated: 17 juin 2014 — 19 h 20 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme