F.ENAUD intervient au Comité Central d’Entreprise: CHANTAGE A L’EMPLOI/ACCORD DE COMPETITIVITE

Aujourd’hui François Enaud, gérant du groupe Steria, est intervenu au Comité Central d’Entreprise.

De son intervention, telle qu’elle a été rapportée à la CGT, nous retiendrons que le chantage à l’emploi est en train de se mettre en place.
En fait il s’agit ni plus ni moins d’obtenir un accord de compétitivité.

F.Enaud dresse un tableau catastrophique: “si les choix proposés par la Direction ne sont pas entérinés, alors ce sera perte d’emploi et cession de tout ou partie de Steria”:

  • problème d’employabilité
  • problème des accords temps de travail

La DG propose une méthode “AGILITE COMPETITIVITE CONFIANCE”

  • Prévoir l’ajustement dynamique de nos compétences et une adaptation permanente au marché: DEQUALIFIER LES SALARIE-E-S!
  • Réviser les accords temps de travail:  FLEXIBILISER LES SALARIE-E-S!
  • Construire une nouvelle plate-forme de dialogue social, reconnaissant les compétences acquises par les élus pendant la durée de leur mandat: RECOMPENSER LES “BONS” ELU-ES, CELLES ET CEUX EN QUI LA DIRECTION AURA CONFIANCE! LA DIRECTION APPELLE CELA UNE DEMARCHE INNOVANTE DE NEGOCIATION QU’ELLE SOUHAITERAIT EXPORTER DANS LA BRANCHE PROFESSIONNELLE!

Ce ne sera pas un scoop pour les salarié-e-s, la CGT STERIA, ne mange pas de ce pain là. Au contraire, La CGT STERIA combattra cette prétention de la Direction à remettre en cause les principes élementaires de la négociation collective, cette volonté de précariser les salarié-e-s et de dégrader encore un peu plus les conditions de vie au travail.

 

 

Updated: 7 décembre 2013 — 9 h 59 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme