Steria: suite négociation compétitivité (85)

A la fin de la réunion de présentation du cabinet d’expertise comptable SEXTANT, la CGT STERIA prend la parole:

Nous avons écouté attentivement la présentation de SEXTANT. Notre objectif dès le début était d’obtenir un éclairage sur les chiffres financiers annoncés par la Direction et de pouvoir déterminer si la situation de STERIA SA était critique ou non.

Le cabinet SEXTANT a malheureusement été confronté à une restriction du périmètre de son intervention par la Direction de Steria. Nous avions d’ailleurs émis une réserve sur la possibilité réelle d’investigation de SEXTANT. Effectivement l’investigation n’a pu être menée sur l’ensemble du Groupe, alors que les décisions économiques et financières prises au niveau du Groupe impacte Steria France. La Direction n’a pas donné les éléments relatives à la gestion du personnel, ce qui a grandement limité l’analyse.La CGT STERIA mesure la difficulté rencontrée par SEXTANT pour mener une analyse exhaustive en  si peu de temps.

Cependant un certain nombre de points sont éclairants:

La situation de STERIA SA n’est pas catastrophique, loin de là. La situation du groupe est même bonne.

Nous avions évoqué des erreurs de gestion.

Effectivement le rapport montre que les choix opérés par la Direction Générale depuis au moins 2010 étaient erronés et à l’opposé des choix faits par les autres grands acteurs du secteur d’activité.

Le rapport montre également que la Direction de Steria n’a absolument pas anticipé les nécessités de formation pour permettre aux salarié-e-s de  s’adapter aux évolutions des emplois.

Plus que jamais, la CGT STERIA est convaincu que rien ne peut justifier la volonté de Steria de mettre en place un plan de suppression d’emplois (PSE ou plan de départ volontaire).
Plus que jamais la CGT STERIA combattra cette politique dangereuse pour la vie des salarié-e-s.

 

Updated: 7 janvier 2014 — 18 h 59 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme