DES SALARIE-E-S DE STERIA EN GREVE CONTRE LES DELOCALISATIONS EN POLOGNE!

Depuis 2000 et la bataille pour la réduction du temps de travail, c’est la première fois que des salarié-e-s se mettent en grève.

Les salarié-e-s de Steria travaillant sur le site de la Société Générale de Fontenay sous bois se sont mis en grève aujourd’hui et ont décidé de reconduire la grève demain mardi 4 novembre.

A l’origine de ce mouvement la décision de Steria de délocaliser une partie de la prestation en Pologne. Une vingtaine de salarié-e-s sont directement menacé-e-s, surtout dans le contexte de la future fusion avec Sopra et les risques clairement identifiés sur l’emploi par le cabinet d’expertise comptable, Sextant.

Les salarié-e-s n’acceptent pas que l’on puisse jouer ainsi avec leur vie dans le but de faire toujours des profits. Les salaires des salarié-e-s polonais-e-s sont 4 à 5 fois inférieurs à ceux de leur-e-s collègues en France.

Les salarié-e-s directement menacé-e-s et rejoint-e-s par les salarié-e-s d’autres projets sur la Société Générale ont mandaté lors d’une Assemblée Générale la CGT et la CFDT pour négocier avec la Direction sur la base des revendications établies par eux-elles même lors de l’AG.

  plateforme revendicative salarie-e-s SG (30,4 KiB)

.

La DG n’a pas daigné répondre à la demande d’ouverture de négociations. Au contraire elle multiplie les provocations en nous envoyant par l’intermédiaire d’un directeur de secteur, a peine arrivé à Steria, l’invitation à une réunion d’information sans même évoquer la revendication salariale, au lendemain de la date prévue et annoncée de la grève en cas de refus de négociation

A cette attitude ouvertement méprisante, ils ont multiplié les pressions sur les salarié-e-s pour les empêcher d’exercer leur droit de grève.

Tous les petits chefaillons  se sont relayés le week-end pour appeler les salarié-e-s sur leur téléphone personnel. Plus grave ils les ont menacé-e-s sur la base de fausse information (préavis obligatoire, déclaration préalable comme gréviste,…).

Ils n’ont fait que dévoiler leur véritable nature, leur odieuse attitude auprès des salarié-e-s, ce qui a pour effet de rendre la mobilisation encore plus forte!

La CGT STERIA soutient sans faille le mouvement des salarié-e-s sur le contrat de la Société Générale et appelle au renforcement de celui-ci

Updated: 3 novembre 2014 — 23 h 19 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme