Entendu au CE SOPRA STERIA GROUP

Les chiffres sur les effectifs de SOPRA STERIA I2S montrent que plus de 350 salarié-e-s sont sortis des effectifs en 2015.

La CGT est intervenue pour signifier que cela s’analyse bien en suppressions d’emploi qui sont masquées par des démissions, des ruptures conventionnelles. Lorsque l’on demande à des salarié-e-s de se “déraciner” pour aller en mission très loin de chez eux, il devient assez simple pour ces managers d’obtenir leur départ de l’entreprise. Tout simplement pour cesser de subir les pressions.

La volonté de la Direction est clairement de faire baisser la masse salariale.

Sans se soucier de la vie des salarié-e-s qui se retrouvent dehors!

Cette Direction poursuit dans la droite ligne  de l’ex-Direction d’ex-Steria, qui pourtant a fait l’objet d’un PV de la DIRECCTE UT092 pour contournement de la procédure pour licenciement économique en ayant eu recours en 2014 aux ruptures conventionnelles de manière massive.

 

Updated: 29 janvier 2016 — 11 h 03 min
CGT SOPRA-STERIA © 2016 Frontier Theme